Définition et obtention du casier judiciaire 2

Bulletin n°2 : le contenu

Le bulletin de casier judiciaire numéro 2 intègre la plupart des condamnations pour crimes et délits du bulletin numéro un, à l'exception de :

  • toutes les condamnations prononcées pour contravention de police,
  • toutes les condamnations prononcées avec sursis, lorsque le délai d'épreuve a pris fin sans nouvelle décision ordonnant l'exécution de la totalité de la peine,
  • toutes les condamnations bénéficiant d'une réhabilitation judiciaire ou automatique,
  • toutes les condamnations prononcées à l'encontre des mineurs (jusqu'à deux mois d'emprisonnement).

 

Casier judiciaire 2 : à qui est-il délivré ?

Ce genre d’extrait de casier judiciaire ne peut être donné qu'à certains organismes, autorités militaires ou administratives, et pour des motifs précis (obtention d'une distinction honorifique ou accès à certaines professions par exemple). Dans certains cas, des employeurs privés (lorsqu'il s'agit de travail auprès de mineurs notamment) peuvent y avoir accès et ont l'obligation de le consulter.

 

Particularités

Il est éventuellement possible de demander au juge qu'une condamnation ne figure pas au bulletin numéro 2 (celle-ci demeure cependant sur le numéro 1). Cela ne s’applique pas aux auteurs de certains délits (infractions sexuelles ou violentes).

Notez également que les condamnations pénales prononcées depuis plus de 40 ans, et qui n'ont pas été suivies d'une nouvelle condamnation à une peine, sont retirées du casier judiciaire conformément aux règles d'effacement en vigueur.

Pour les contestations d'inscription sur les listes électorales, le bulletin délivré est un sous-ensemble de l’extrait de casier judiciaire numéro 2 où ne figurent que les condamnations entraînant des incapacités en matière d'exercice du droit de vote.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.